Variations sur la Mort

[dossier]

Une pièce de Jon Fosse, traduite par Terje Sinding, et mise en scène par Matthieu Loos.

ciel


La pièce

Variations sur la mort a été présentée pour la première fois en 2001, au Théâtre National de Norvège. En France, elle n’a été montée que deux fois, dont en 2003 sous la direction de Claude Régy, au Théâtre National de la Colline.

La pièce met en scène 6 personnages, et explore différentes morts : celle d’un amour, celle de la joie, celle d’une relation, celle d’une famille, celle d’un être humain.

Une jeune fille s’est donné la mort.
Son histoire est alors déconstruite :
ses parents, leurs amours, leurs regrets,
sa relation avec un ami, qui a toujours été là, et jamais là,
sa route empreinte de solitude.

La pièce ne s’inscrit dans aucune temporalité claire, et dans aucun espace défini. Les variations sont nombreuses : la narration nous fait voyager du passé au présent, du concret au symbolique, de l’organique au spirituel.
Comme cela se ferait au cinéma, l’action vagabonde de la scène la plus récente, où les parents de la jeune fille se retrouvent pour la pleurer, aux pages passées, sur lesquelles tout semble déjà s’inscrire.


L’équipe
Distribution :
La femme âgée - Déborah Lamy
L'hômme âgé - Stéphane Bernard
La jeune femme - Julie Doyelle
Le jeune homme - Mickaël Maino
La fille - Linda Massoz
L'ami - Yannick Laurent

Musique : Maël Saletes
Scénographie : Florian Langlais
Costumes : Julie Lascoumes
Création lumière : Jérémy Quintin
Conseil littéraire : Ragnhild Lund
Travail corporel : Winship Boyd

Mise en scène : Matthieu Loos

Vie du spectacle

Présenté au Prix Théâtre 13 en 2013.


Tout public
Durée : 70 minutes

Pour flâner : Twitter-CombatsAbsurdesInstagram-CombatsAbsurdes
Le reste c'est de la poésie.




Contact